Outre les poids lourds annoncés aux Charrues sur les grandes scènes que sont Bob Dylan, Portishead, Sting, LMFAO et j'en passe et des meilleurs. La scène Gwernig qui prend la suite du Cabaret Breton est une bonne occasion de se poser tranquillement dans l'herbe avec un demi par exemple en écoutant de la musique de qualité tour d'horizon de la scène.

 

VENDREDI

Soïg Sibéril : le guitariste breton fête ces 30 ans de carrière cette année. Le guitar-hero aux 100% de beurre salé sera pour l'occasion entouré de ses amis pour une tournée qui passera par Carhaix. Le maître de l'open tune sera accompagne pour cette date de Nolwenn Korbell (chant, guitare), Mac Menemy (bouzouki), Lors Jouin (chant) et Karl Gouriou (saxophone). Changement d'ambiance avec Colin, duo centre breton livrera les titres de son premier EP Nos vies normales sur Gwernig. Inspiré par Nick Cave, Miossec ou Arcade Fire; un bon moment en perspective. Un peu de soleil pour ces vingt ans avec Danyel Waro passé maître dans l'art du maloya musique traditionnelle réunionnaise. Pour finir enfin cette première journée de découverte un projet de la pianiste Faustine Audebert qui mélange jazz modal et gwerziou breton à travers Sin Antesia.

 

 


 

 

 

SAMEDI

Le samedi sera aussi sous le signe des musiques du monde et de la Bretagne du côté de Gwernig. Avec le Badume's Band dépaysement assuré. Ces anciens de Gwenfol Orchestra ont retrouvés la scène à travers un projet de funk éthiopien 70's. Après la tournée mondiale présenté avec Mahmoud Ahmed on retrouve pour cette nouvelle tournée une nouvelle invité la chanteuse Selamnesh Zemene. Plus tôt dans la journée Bobby & Sue viendront faire voir leur jazz blues de Cornouailles. Blue & Black Zebra une création d'Erwan Hamon (flûte) et Janick Martin (accordéon) renforcé par le vieilliste Gilles Chabenat et le contrebassiste Julien Stevenin, dynamique et fluide plus d'un spectateur devrait taper du pied ! Le soir on continue dans le breizhou avec le légendaire concours de Air Biniou et un fest noz.

 

DIMANCHE

Sans aucun doute mon coup de coeur du week-end sur la scène Gwernig. La venue du contrebassiste israëlien Avishai Cohen qui est l'un des noms les plus prometteurs du jazz international. Seven Seas son dernier album mélange comme toujours musiques orientalisantes et jazz pour un mélange des plus réussis. Une des incontournables du week-end sur Gwernig. Une création aura aussi sa place en ce dernier jour de festival avec Les Séries / Ar Rannou où la scène bretonne actuelle rencontre le jazz avec Annie Ebrel (chant) et Jacques Pellen (guitare) qui s'acoquine avec le groupe One Shot. La fanfare Burek fera passer sa bonne humeur serbe.

 

 


 
Retour à l'accueil