Vieilles Charrues 2004| |


Pour la troisième je me dirige depuis la Provence vers la pelouse de Kerampuil, énorme prairie qui pendant 3 jours accueil des vaches d’un autre type : des festivaliers bretons bourrés. Et 200.000 sur trois jours. Il est 15h30 et le concert de New Paulette Orchestra, vainqueur des Jeunes Charrues 2003 commence. Il doit y avoir à peine 5000 personnes quand le set commence mais on voit déjà la chanteuse apeurée par tant de monde. Faut dire que la dernière fois qu’ils ont du faire un concert devait y avoir 50 personnes à tout cassé. C’est l’effet Charrues. Suite à ça on a juste le temps de se placer pour Rokia Traoré le concert africain du week-end. Sous un soleil de plomb, la musique est d’or. Musique africaine rythmée et dansante, voix magnifique de la chanteuse tout est parfait. Tout, non un gaulois bloulet-bourré résistant à l’envahisseur se place à côté de nous. On en est au deuxième concert du week-end et il y a déjà des types sévérement cuités. Et pourtant on est encore loin du grand jeu des fins de soirées carhaisienne « saute au-dessus des cadavres » qui consiste à éviter les centaines de gars jonchant le sol, comattant (trop de pression certainement) et méditant profondément les effets néfastes de l’alcool sur leur organisme. Puis c’est direction la petite scène pour les Fabulous Trobadors duo toulousain, anti-jacobin et aux duels de tchatches délicieux. Leur régionalisme sympathique plaît forcément en terre bretonnante (vus le nombre de bretons exhibants le gwen-ah-du et les scores de Chevénement dans les environs). Quelques impros, de la musique bien dansante et tout le monde est ravit. The Coral suivait. A l’époque, une partie de la presse les surnommait les sauveurs du Rock. Encore un groupe qui comme les 342 précédents porteurs de ce titre depuis le split des Clash ne sauvera que les soldeurs de disques. Et encore. Heureusement Starsailor suivait. Starsailor est un groupe de pop douce mais pas déprimante. Excellent souvenir même si les vapeurs m’empêchent de m’en souvenir précisément. Surtout que sur la grande scène arrive les remplaçants de Bowie… Texas. La chanteuse à beau être éminement sympathique, sa pop ne me touche pas. Tartiflette 1 – Texas 0. Ca me permet de me placer pour Alain Bashung. Ce type est vraiment une légende, même s’il mime parfois un peu trop Gainsbourg (le moment où sa femme chante un duo avec lui et où ils passent plus de temps à se rouler des pelles qu’à chanter). J’ai encore des souvenirs émus de « la Nuit je Mens », « Faites Monter » ou « Aucun Express » tant de chansons magnifiques… Rha juste génial Puis juste après c’est Divine Comedy placé devant une scène trop grande pour eux. Mais –et c’est la première fois que ça m’arrive aux Charrues- le public fan de Pleymo merdique. Les premiers rangs n’en ont rien à foutre du concert tellement ils sont abreuvés de bière. C’est dommage car Neil Hannon est excellent, même quand il reprend les Queens of the Stone Age. Il est une heure du mat’, on est crevé, et Pleymo m’intéresse moins qu’une bonne douche. On rentre.

Le samedi on arrive pile pour AS Dragon, qui posséde la chanteuse la plus sexe de France (qui d’autre se balade torse nu avec du scotch sur les seins ? Mickael Youn ne compte pas). Excellent début de journée bien rock. Plus calme Tété, le Ben Harper français, se pointe sur la grande scène. Il a l’air un peu perdu de voir 30.000 personnes reprendre ces chansons. Grand moment d’émotion même si la musique est « parfois » un peu molle. Pour réveiller il y a le vieux reggae-ska de Jim Murple Memorial. Mission accomplie, ce qui nous permettra de survivre à Paul Personne. Pas fou je m’éloigne (Agneau/Patate 1 – Paul Personne 0). OlivD qui a dépassé depuis longtemps déjà la trentaine a adoré. C’est ensuite au tour de Cali. Pour pas être méchant je dirais que Cali est gentil. Et qu’il aurait fait un excellent vendeur de presse-agrumes sur le marché de St Rémy de Provence. Malheureusement il s’est mis en tête de devenir un chanteur. Et c’est avec le pire de Vincent Delerm (les musiques plates) et le plus mauvais de Mickey 3D (les textes gnangnangnan - gnangnangnaaan) en beuglant comme Miossec. Je suis méchant. Il y’avait quand même un bon moment : quand il a chanté « No woman, no cry » et « Je n’ai aimé que toi ». Quoi c’est pas de lui ? C’est donc peut-être pour ça que j’ai apprécié. Mauvais souvenir donc mais si je semble être le seul à penser ça dans la fosse. Au bout d’une demi-heure je m’enfuis et me place pour la légendaire Patti Smith. Même si c’est une des pionniéres du punk, elle fait assez baba (genre moustache et tee-shirt Peace & Love). Elle nous fait un excellent set (beaucoup de chansons du dernier album – donc malheureusement moins d’anciennes). Avec bien sur la tirade anti-Bush au milieu. Je suis aux anges (même s’ils ont un peu de moustache). Un Gloria d’anthologie conclu la prestation. A peine finis je me précipite vers Girls in Hawaï et un public déchaîné. Yeah ! Une heure de sueur plus tard, je décide d’aller voir Emilie Simon. 4 chansons après, ayant compris qu’elle ne sortirait rien d’autre que son disque note pour note je vais voir -M-. Enfin essayé de voir M. La foule est extremement dense (c’est LA tête d’affiche) et à 100 mètres de la scène les blocages sont énormes. Mais même de loin, M c’est bien. 1 heure et demie de bonheur plus tard je rejoins les autres au Bar 8. Je n’y trouve qu’une charmante demoiselle en plein bad trip et en pleus que je tente de calme un peu avant d’aller danser sur le Fest-Noz du festiv. Typique Charrues : passer du bad trip à la gavotte bretonne en moins de cinq minutes (certains répondront qu’ils ne sauraient choisir entre ces deux visions de l’enfer). Après s’être assuré que The Streets c’est bien mais que le hip-hop sur scène c’est pas tip-top on décide de rentrer à la maison sur les coups de 3 heures.

Le dimanche, après un copieux petit déj toujours trop tôt on va sur le site pour ressentir la douce odeur du festiv (mélange entre bière-sueur-pisse). Ayant vus trop peu de Sonic Machine je n’en dirait rien (mais pourquoi j’en parle alors ?!) et on va voir Lhasa. Lhasa, qui a oublié un « n » à son nom. Elle donne l’impression forte d’un déjà vu et entendu mille fois tout en dégageant autant d’émotions qu’Edouard Balladur imitant François Fillon. C’est dire. Niveau concert la spirale négative continue avec l’arrivée de Hugues Aufray sur l’autre scène. Après s’être étonnée de ne pas avoir été invités plus tôt (l a les boules de n’être que le remplaçant de Salavatore Adamo, Hugues-j’ai tout pompé sur Dylan sauf SAntiano et mes tiags- nous annonce que si Bob Dylan vient (OUAIS !) il fera un duo avec lui (NOOON !). Après avoir chanté en rappel la musique que tout le monde attendait (Santiano repris pars 60.000 personnes ça fait quand même quelque chose) arrive Thomas Fersen. Il n’a beau avoir dit que deux mots en tout et pour tout, il échange avec le public d’une façon extraordinaire en campant un personnage vaguement inquiétant de dandy-branleur. Bref une performance pour ce grand de la chanson française. Après un rapide passage au bar je me dirige vers ma découverte du festival : Ilene Barnes. Cette femme à beau être le sosie de Serena Williams, elle à la voix de Buckley. Une super présence, une voix magnifique, une poigne de fer. Le public est conquis et n’hésite pas à reprendre ces gimmicks même 3 minutes après la fin de la chanson. Très touchant (en tout cas plus que l’imitatrice de François Fillon de tout à l’heure). Après avoir un peu bu et mangé et un IAM bien sympathique (tout mon collège) en fond sonore on se place devant Kings of Leon THE concert. La fosse super sympa et plus adulte qu’à l’ordinaire (les petits se sont installés devant Muse), le groupe jouant son rock toutàfond sans coupure, la musique splendide. Bref sa saute, sa pogote, ça slam (le plus long de ma vie. Ah se faire porter par une foule en délire et avoir sa minute rock star !), ça fait tourner, ça rigole, ça danse, ça allume,… Une vie en une heure. Après ça comment être touché par le rock pompier de Muse ? S’ils m’avait laissé un souvenir assez bon dans une petite salle deux mois avant , j’ai du mal à rentrer dans le concert. 3 chansons et je m’en vais devant Olli & the Bollywood Orchestra pour terminer en douceur. On est tous d’accord que c’était-trop-top-et-que-on-reviendra-l’an-prochain-c’est-sûr. Horace Andy joue au loin. On se casse (ça c’est de la fin !)

Texte by : El Gringo

 

 

Frequentation : 165 000
Tarifs :
Forfait 3 jours : 63 €
Vendredi : 25,70 $
Samedi : 25,70 $
Dimanche : 25,70 $


23, 24 et 25 Juillet 2004
 
Un Kangourou dans mon slip !!!!!

Cette année ce sont les 23, 24 et 25 juillet que le Kangourou va faire vibrerles strings sur le site de Kérampuilh ! 

Et pour assister à « L’évènement », il va falloir encore se lever tôt pour pécho un fameux "Forfait 3 jours". Les gringos comme Bowie, Smith, Chedid ou encore Adamo…ça attire les foules.

Bon festival à toutes & à tous. Et rdv en septembre pour les Mp3 Live ! ;)

 

Mise en vente des billets : A partir du 7 mai à Carhaix et du 15 mai pour le reste de la France !! Bien wouai….c’est comme ça.

Tarifs / frais de location inclus
Forfait 3 jours 63 €
Vendredi 25,70 $
Samedi 25,70 $
Dimanche 25,70 $
 
Vendredi 23 juillet
 
Scène GLENMOR
Texas
 
 
Pleymo

Rokia Traoré

The Divine Comedy

The Coral
 
Scène KEROUAC
Alain Bashung    
Starsailor  
 
 

 
 
Ralph Myerz  
Fabulous Troubadours  
New Paulette Orchestra  
Scène Xavier GRALL
Plateau Adrian Sherwood  
L’oeil dans le rétro (lauréat)
 
 
PLëYAD (Lauréat)
Tremore (lauréat)
. :[Empty] :.
. :[Empty] :.
. :[Empty] :.  
   
Samedi 24 juillet
Scène GLENMOR
-M-  

 
 
 
 

 

Patti Smith  
Tété  
Paul Personne  
The streets  
Scène KEROUAC
As Dragon  
Cali  
Girls in Hawaii  
Jim Murple Mémorial  
Blood & Burger  
Scène Xavier GRALL
Al K Traxx (lauréat)  
Funky Brewster (lauréat)  
Loggia (lauréat)
   
   
 
 
Dimanche 25 juillet
Scène GLENMOR
Freestylers  
IAM  
Lhasa  
Muse  
Thomas Fersen    
Scène KEROUAC
 
 
Hugo Frais  
Horace Andy  
Ilene Barnes  
Kings of Léon  
Sonic Machine    
Scène Xavier GRALL
 
 
Jack Danielle’s String Band (lauréat)  
Clotaire K Jean-Philippe Debroize (lauréat)
 
 
Marron Clair (lauréat)
Sheer K (lauréat)  
 
 
 
 
   
   
   
Vainqueurs des Tremplins « Jeunes Charrues » 2004
 Al K Traxx
Winners des Jeunes Charrues du Trégor
 Loggia
Winners des Jeunes Charrues de Vannes/Lorient
  Winners des Jeunes Charrues du Léon
 L’oeil dans le rétro
Winners des Jeunes Charrues de Nantes
 Tremore
Winners des Jeunes Charrues de la Manche / Calvados
  Winners des Jeunes Charrues de Cornouaille
Plëyad
Winners des Jeunes Charrues de Dinan
  Winners des Jeunes Charrues de Rennes
La Garenne
 
Vendredi 23
. :[Empty] :. 
 
Samedi 24
. :[Empty] :. 
 
Dimanche 20
. :[Empty] :. 
 
 
Annulations…  
   
Etaient annoncés sur le site :
[Officiel ou Programmé ]-[Y parait que…]- [Présence Possible…] - [A suivre de près…]
- M - annoncé
- David Bowie - (le 23) annoncé ici
- La Rumeur (le 25) annoncé ici
- Iam - (le 25) annoncé
- Starsailor  
- Mr Alain Bashung - (le 23) Annoncé ici
- New Paulette Orchestra Winners Jeunes Charrues 2003
- Keziah Jones  
- The Streets (le 24/07) annoncés ici
- Cali  
- Sonic Machine (le 25) annoncé ici
- Miossec -  
- Rokia Traoré (le 23/07) annoncé ici
- Tété (le 24/07) annoncé ici
- Horace Andy annoncé
- Ilene Barnes (le 25/07) annoncée ici
- AS Dragon (le 24/07) annoncé ici
- General Electrics !!! sont invités…non confirmés… !
- Dominic Sonic annoncé dans le télégramme
- PATTI SMITH (le 24/07) annoncée ici
Jeanne Cherhal (le 23/07) annoncée ici
- Enhancer annoncé dans le Rocksound
- Svinkels (le 25/07) Annoncés ici
- Johnny Clegg est le 21 et 23/07 en Bretagne
Fabulous Trobadors (le 23/07) annoncés ici
- Les Escrocs Invités…non confirmés !
- Michel Aumont (le 23/07) annoncé ici
- Pleymo  
- Eric Truffaz (le 24/07) annoncé ici
- LABDI (le 24/07) annoncé ici
The Coral (le 23/07) annoncés ici
- Yannick Noah  
- Muse (le 25/07) annoncé ici
- Etienne Daho  
- The Freestylers (le 25/07) annoncés ici
- Zen Zila (le 23/07) annoncé ici
- X Makeena  
- Charlebois -  
- Hawksley Workman est invité…
Jesse Lucas Annoncé dans le OF
- Lhasa (le 25/07) annoncée ici
- Java  
- Adamo (le 25/07) annoncé ici
- Emilie Simon (le 24/07) annoncée ici
- Troublemakers (le 24/07) A suivre…
- KINGS OF LEON (le 25/07) annoncé ici
- N&SK  
- Alexis HK  
- Thomas Fersen (le 25/07) Annonce faite sur sa mailin’ list
- Amalgam annoncé ici
- Girls in Hawai (le 24/07) annoncé ici
Olli and the Bolliwood Orchestra + Jesse Lucas annoncé ici
- PJ Harvey  
Tetes Raides  
- Mathmatah -  

 

Retour à l'accueil